La Fédération Belge d'Escrime Médiévale

La Fédération Belge d’Escrime Médiévale est née le 15 septembre 2009 sous forme d’une association sans but lucratif. Composée d’un staff de personnes motivées, d’une lice en bois, de matériel didactique, d’une cuisine et d’un campement médiévaux...
 
AccueilCalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 reglement 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
le nocturne
Admin
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 15/09/2009
Localisation : awirs

MessageSujet: reglement 2014   Sam 1 Mar - 0:25

Le réglement.

1. La compétion:
Le tournoi est une compétition entre combattants confirmés.
En aucune façon ne pourra être mise en danger la sécurité des participants, ceci veut dire que chaque participant est responsable de sa sécurité et de celle de son adversaire. Tout combattant mettant en danger la sécurité des autres participants (combattants, accompagnateurs ou membres du staff), sera exclus du tournoi sans aucune autre forme de préambule. De la même façon, tout qui ne suit pas les instructions de bienséance dans le campement, peut en être exclus également.
2. Les Participants:
Sera admise au tournoi, en tant que combattant, toute personne (hommes et femmes) inscrite via le site internet, par mail, par téléphone, qui l’année précédente au tournoi, aura eu au minimum 18 ans, qui est en bonne santé, qui aura une certaine expérience de combat (pour ce point, nous comptons aussi sur le bon sens) et/ou qui aura suivi un entraînement régulier au sein d’un groupe d’escrimeur de type médiéval. Tout nouveau participant se verra soumettre à un test d'aptitude et de maitrise, les personnes ne pouvant justifier une maitrise suffisante se verront refuser d'entrer en lice (le comité de direction se réserve, quoi qu’il arrive, le droit d’accepter ou de refuser chaque admission). Aucun participant ne peut être sous l’influence d’alcool, de drogue ou de médicaments pendant la durée du tournoi. Toute personne enfreignant cette règle sera automatiquement exclue du tournoi, il s’en suivra une décision du comité de direction en ce qui concerne sa participation ultérieure.
Il va de soi que chaque participant combattra sous sa propre responsabilité durant le tournoi.
3. La lice :
Toutes les manches se dérouleront dans une lice de 10 mètres maximum, en planches (selon les possibilités d’emplacement, elle ne pourra pas être inférieure à 4×4 mètres), ouverte par un passage encordé. Pendant le combat, seuls les combattants, le Maréchal de Lice et le Bâtonnier peuvent prendre place à l’intérieur. L’arbitre se placera au marquoir. Le Hérault, quant à lui, sortira et rentrera dans la lice avant et après chaque manche. Il n’est à aucun moment permis aux autres combattants, à l’arbitre, aux spectateurs, ou à qui que ce soit, d’entrer dans la lice sans la permission du Maréchal de Lice ou de l’Arbitre.
4.Les armes :
Avant chaque combat chaque arme sera montrée, inspectée, mesurée et validée par le Maréchal de Lice, le Bâtonnier ou l’Arbitre. La validité signifie que chaque arme ne sera pas trop pointue et sera non tranchante. Toutes les armes auront donc la pointe et la lame émoussée.

Les armes suivantes sont permises :
1. Epée une main dimention : 1m maximum complete
2. Epée deux mains qui ne dépasse pas 1,60m (entre le pommeau et la pointe de la lame.).
3. Bâtarde dimention 115 maximum complete
4. Hache et arme d'hast de maximum 1,60m de hauteur complête..
5. Dague de 0 à 70 maximum complete
6. Bras Armé.
7. petite hache 80maximum complete.
Il sera également autorisé :
1. Un bouclier avec épée une main.
2. Une targe avec bâtarde
3. Deux épées une main.
4. Deux petites haches.
5. Epée une main avec petite hache.
6. Une petite hache et bouclier.
7.Fauchard 1m80 maximum
   (avec la lice en minimum de 10 sur 10)
Toute autre arme ne sera pas permise (ea. marteau de guerre, couteaux, couillette, scorpion ou même couverts pointus …).
5. Les Tenues et Les Protections :
La tenue civile:
a. Chaque participant se doit de porter une tenue médiévale historique de la période qu’il représente et ce tant pendant le tournoi que pendant toute la durée des activités de la sortie (horaire de l’organisateur). Il en va de même pour les accompagnants du tournoyeur (écuyer, ami, épouse, compagne, fiancée, enfants, …) qui resteraient plus d’une heure sur le campement Fédé.
b. La tenue pour les hommes et les enfants devra être composée, au minimum, de braies et chausses, d’une chemise, d’un calle et d’une paire de chaussures, le tout historiquement correct. Une dérogation est faite pour les enfants de moins de 16 ans en ce qui concerne les chaussures ; toutefois, les chaussures de type basket ou hyper colorées seront refusées ou devront être cachées.
c. Pour les femmes, la tenue devra être composée au minimum par une robe (ou robe et surcote), une coiffe et des chaussures, le tout historiquement correct (la coiffe devra être portée essentiellement sur les sites historiques).
d. Le port de la tenue militaire en permanence pendant toute la durée de la sortie est totalement interdit, chaque tournoyeur devra se déséquiper après son élimination. Une dérogation peut être faite, uniquement avec l’accord du responsable campement, si le combattant désire provoquer un autre entre deux manches.
e. Le port d’une tenue masculine pour les femmes est totalement interdite (et vice versa).
f. Les accompagnants temporaires (parents, famille, amis, …) désirant rendre visite à l’un ou l’autre des tournoyeurs, ne sont pas tenus de porter une tenue historiquement correcte dès lors qu’ils ne passent pas plus d’une heure sur le campement.
g. Chaque personne présente sur le campement (tournoi) ne répondant pas à ces directives, se verra refoulée du campement et du tournoi tant qu’elle ne correspondra pas aux critères repris ci-dessus.
La tenue militaire :
a. Chaque tournoyeur se doit de porter une tenue médiévale militaire historique correcte de la période qu’il représente et ce pendant toute la durée du tournoi (horaire de l’organisateur). Les seules dérogations autorisées, pour des raisons de sécurité, sont : les mitons et le grillage sur le heaume (casque).
b. Le port de chaussures militaires de type « combat shoes » ou chaussure de sécurité est formellement interdit sauf si elles sont masquées par des guêtres.
c. Chaque tournoyeur présent sur le campement (tournoi) ne répondant pas à ces directives, se verra refoulé du tournoi tant qu’il ne correspondra pas aux critères repris ci-dessus.
Les Protections:
Pour leur protection, chaque combattant portera une armure qui sera contrôlée et validée par le Maréchal de Lice et/ou le Bâtonnier et peut être composée de :
1. Un heaume fermé et grillagé au niveau des yeux en 1,5mm minimum.
           les trous dans le grillage ne doivent pas dépasser 1cm sur 1 cm.
2. Un camail de chaine + une protection pour la gorge est obligatoire (type gorgerin ou colletin et maille).
3. Une cotte de mailles avec en dessous gambison, une protection de résistance comparable en cuir ou Wiby est autorisée, une armure sera toujours recommandée.
4. Des gantelets acier type « full plate » en 1,5mm minimum, des gants avec cottes de mailles sont autorisés.
5. La protection des jambes et genoux est obligatoire soit par armure type « full plate » soit avec cotte de mailles longue.
6. Une coquille de protection est obligatoire.
Dans tous les cas, aucune exception ne sera autorisée. Remarque : seul le combattant est responsable pour les dommages ou pertes de son matériel pendant le tournoi.
6. La Sécurité :
Sécurité des combattants :
Chaque combattant aura souscris une assurance complémentaire et devrons nous la presenter avant d'entrer en lice. Dans le cas de non souscription, il signera une décharge avant chaque tournoi.
7.Zone de combat :
Les combats ont lieu dans la lice et il est interdit d’en sortir sans avis du Maréchal de Lice, de l’Arbitre ou du Bâtonnier. Tout combat, en dehors de la lice et dans le campement, sans autorisation donnée, se verra automatiquement sanctionné par le retrait du tournoi de la ou des personnes concernées.

Surfaces de coups :
La zone de coups permise est l’entièreté du corps. Les points seront attribués selon la zone d’impact du coup, soit :
- La Tête 3 points.
- Le Corps 2 points.
- Les Jambes et bras 1 point.
8.Techniques permises et interdites:
a) Les combats (et donc les coups) doivent toujours être contrôlés. Un comportement agressif excessif se verra sanctionné par l’expulsion (idem pour le combat au corps à corps). Chaque coup devra être armé avant d’être porté, un coup non armé sera annulé.
b) L’estoc est interdit.
c) Prendre la lame de l’adversaire avec la main sans armes est interdit.
d) La technique qui consiste à chasser la lame avec la main est interdite. Les techniques de désarmement sont autorisées si elles ne sont pas faites avec brutalité. Un désarmement bien conduit dans lequel un participant écarte ou immobilise l’épée de l’adversaire avec sa lame (ou la garde) est permis. Perte de l’arme = halte au combat.
e) Se baisser, plonger, bondir de coté et autres mouvements du corps pour éviter des coups, y compris les mouvements ou le corps touche le sol, avec le but d’éviter un coup, sont permis, à condition que ce soit contrôlé. Si le Maréchal de Lice, le Bâtonnier ou l’Arbitre décide que le mouvement est incontrôlé et correspond donc à une chute, le combat sera interrompu pour raison de sécurité.
f) Les techniques de lutte sont interdites. Ceci signifie – mais n’est pas limité à – faire trébucher et donner des coups à l’adversaire. Ainsi, les coups de poing, de pied ne sont en aucun cas permis. Les coups de pommeau quant à eux sont autorisés. Le contact des corps sans brutalité ou violence ne seront pas considérés comme infraction et seront laissé à l’appréciation du Maréchal de Lice.
g) Le comportement défensif excessif (s’enfuir, refuser d’attaquer, …) est une infraction et peut être punissable par le Maréchal de Lice avec un avertissement.
h) Le comportement non honorable (comme par exemple refuser les décisions du Maréchal de Lice, avoir des gestes équivoques, crier, insulter …) constitue une infraction et donnera lieu à un avertissement, voir des points négatifs. Dans le cas de comportements non honorables répétitifs, l’exclusion de la lice, du tournoi et/ou du campement pourra être décidé par le Maréchal de Lice en accord avec le Bâtonnoer et l’Arbitre.
i) Des actes de vengeance de quelque nature que ce soit, provoqueront la disqualification et l’exclusion du tournoi et du campement. Dans ce cas, La Fédération Belge d’Escrime Médiévale se réserve le droit de l’exclusion pour tout autre événement.
j) Parler pendant le combat ne sera permis qu’avec la permission du Maréchal de Lice. Le combattant demandera la permission en levant la main non armée.
Commenter son combat est interdit.
k) Des explosions émotionnelles avant, pendant ou après le combat sont interdites. Les combattants doivent se maîtriser et se comporter d’une façon courtoise, le fair-play et la bonne humeur sont de rigueur.
  ex: jet de son materiel ou de la lame.
l) Chaque combattant a le droit de demander à tout instant l’interruption du combat et ceci en levant une main non armée (si il juge une situation dangereuse pour lui ou pour son adversaire par exemple). Le Maréchal de Lice décidera si la demande est valable; après une demande valable le combat sera repris sans plus, après une demande non valable un avertissement suivra.
m) Chaque combattant a le droit de refuser un combat, s’il juge que l’équipement de son adversaire n’est pas en ordre par exemple. Le Maréchal de Lice décidera si le refus est correct ou non. Le manquement devra être corrigé le plus vite possible pour que le tournoi puisse être poursuivi normalement.
n) Tout combattant est obligé de se rendre à temps et heure dans la lice. Ceux qui n’arriveraient pas à temps après appel de leur nom (sauf en cas de problème justifié) recevront des points négatifs. Dans le cas d’un retard conséquent, le combattant se verra déclaré forfait automatiquement, ce qui veut dire le combat perdu et l’adversaire remportant les points.
o) La victoire du combat : 12 ,10, 7  points  sont attribués. La victoire de la manche : elle est déterminée par la victoire finale des deux derniers en lice.
p) Le coup avec le plat de la lame ne sera jamais comptabilisé.
q) Maintenir sa lame d'une seule main pour porter le coup (pour les 2 mains ) sera uniquement autorisé dans la cadre d'une maitrise parfaite de sa lame. Dans le cadres de la Grande Hache, ce ne sera jamais autorisé.
9. Le Maréchal de lice, le Bâtonier et l'Arbitre :
- Tout le tournoi est présidé/conduit par un Arbitre. Il a la tâche de s’occuper du bon déroulement du tournoi et de l’arbitrage principal. Pendant le combat, il tient compte du temps, des infractions et des points à la table d’arbitrage qui se situe dans la zone de sécurité. Il s’occupera également du tableau marquoir ainsi que des décisions sujettes à réflexion avec le Maréchal de Lice. L’arbitre n’a pas, seul, de pouvoir de décision mais en bonne osmose avec le Maréchal de Lice.
- Chaque joute sera conduite par le Maréchal de Lice. Il s’assurera que les combats se déroulent en sécurité, facilement et honnêtement. Il veillera à ce que les joutes se déroulent selon les règles établies ici plus haut. Il aura la responsabilité, avant que le combat ne commence, de la vérification des armes et de l’équipement. Il fera attention à chaque détail de l’armure et des armes des combattants afin d’éviter un maximum de risques. Il pourra interrompre chaque combat, qui selon lui est irrégulier, malhonnête ou dangereux. Il le fera en criant “halte” ou, si nécessaire, en demandant au Bâtonnier de séparer les combattants. Au surplus le Maréchal de Lice a l’autorité pour :
a) Commencer, interrompre et arrêter un combat ainsi que d’indiquer le vainqueur.
b) Pénaliser les infractions, non seulement en vertu des les règles reprises plus haut mais également pour les règles silencieux du comportement sportif.
c) Accorder les points après délibération avec l’Arbitre et le Bâtonnier si nécessaire.
d) Il a l’autorité totale dans la lice sur: les combattants, les spectateurs, l’Arbitre et le Bâtonnier. Cette autorité comprend tout ce qui est nécessaire au maintien de l’ordre (même l’exclusion d’un participant).

Le Maréchal de Lice suit le combat dans la lice avec le Bâtonnier, ils tiendront compte de ne pas déranger les combattants. En cas de dérangement, le combat sera interrompu et sera repris sans accorder de point si nécessaire.
- Le Maréchal de Lice sera aidé dans ses tâches par l’Arbitre et le Bâtonnier. L’arbitre se trouve dans la zone de sécurité en dehors de la lice, seul le bâtonnier se trouvera dans la lice avec le maréchal de lice. Ils l’aident dans l’identification des points, qu’ils indiqueront dans le cas de litige en désignant le combattant vainqueur. Si l’arbitre ou le bâtonnier signifie un point, il sera mis en délibération entres eux trois et c’est le maréchal de lice qui prendra la décision finale.
- Le Maréchal de Lice, l’Arbitre ainsi que le bâtonnier, qui seront présents au tournoi, veilleront à ne pas faire partie des compagnies des combattants qui rentrent en lice.
- Les Conditions pour être :
1) Le Maréchal de Lice, l’Arbitre et le Bâtonnier : 18 ans minimum.
2) Le gardien de lice : 16 ans minimum.
3) Le porteur d’eau : 5 ans minimum.

10. Le déroulement de la joute :
- Après l’annonce par le Hérault d’inviter le public à assister au tournoi, il demande l’entrée en lice de la Maréchalerie (Maréchal de Lice et Bâtonnier). Le Hérault invite ensuite (un par un) les combattants à entrer en lice. Chaque combattant qui se présente en lice, entre par la gauche, fait le tour de la lice pour accrocher son écu sur la 1ère planche, salue le Maréchal de Lice, le public… puis s’installe devant son écu. Une fois que tous les combattants ont été présentés et sont en lice, le Hérault clame le serment : « Messieurs, arme hors du foureau, prettez respect à la Terre sur laquelle vous combattez, à la Dame que vous servez et respecter votre adversaire ? ». En réponse, les combattants saluent avec leur épée puis ressortent de la lice en partant du premier à droite de la porte. Le Hérault annonce ensuite les premiers combats en appelant les deux premiers combattants.
- Le Maréchal de Lice invite les adversaires au milieu. Ceux-ci saluent en entrant, le Maréchal de Lice, l’Arbitre, le public…
- Le Maréchal de Lice, aidé de son Bâtonnier, contrôlent le matériel (armes et protections) des deux combattants puis indique au Hérault de sortir de la lice. Il donne l’ordre ensuite: “Messieurs, en garde”. Les adversaires croisent leurs épées, avec les pointes en bas et le Bâtonnier y pose son bâton par dessus. Puis il ôte son bâton, recule et crie “Assaut”. Les combattants reculent d’un pas et seulement le combat peut commencer.
Le tournoi se déroule en tois manches et une finale.
Lors de cette journée le combatant feras trois combats et deux d'entre eux la finale.
- Chaque manche va de 0 à 12 points si ils y a moins ou 10 combatant inscrit pour la joute
-Chaque manche va de 0 à 10 point si il y entre 10 et 16 combatants inscrit pour la joute.
-Chaque manche va de 0 à 7 si il y a plus de 16 combatants inscrit pour la joute.
 dès qu’un des participants arrive à 12 ,10 ou 7: il gagne le combat. Il n’y a pas de limite de temps dans les combats
pour le moment on vera apres le premier pas d'arme.
Pour la répartission des combats on effectue un tirage au sort début de la journée.
on appliquera ensuite par la table de berger.
Tout les points seront contabiliser pour tous les combatants (les gagnant comme les perdants).
- Quant le Maréchal de Lice indique le point, le Bâtonnier arrête le combat en criant “halte”. En cas de contestation le Maréchal de Lice aura toujours le dernier mot. Ensuite il fera reprendre le combat avec les mots : “Messieurs, en garde”. Comme au début du combat, les adversaires croisent leurs épées, avec les pointes en bas et le Bâtonnier y pose son bâton par dessus. Puis il l’enlève et dit “Assaut”. Les combattants reculent d’un pas et le combat peut recommencer.
- De la même manière l’Arbitre ou le Bâtonnier peuvent interrompre le combat en cas d’infraction ou d’une situation non sécurisante en criant : “halte”. Encas d’infractions le combattant peut être disqualifié ou perdre le combat par forfait. Disqualification signifie que l’on est exclu du tournoi, forfait signifie que l’adversaire gagne le combat.

Liste des infractions avec risque de disqualification :
- coup volontaire à la gorge, à la nuque ou estoc.
- coup volontaire entre les jambes.
- frapper coup de poing / coups de pied.
- jet de son equipement suite a un  mécontentement.
-le non respect de l'arbitrage.
- continuer le combat après répétition de “halte”.
- Un coup porté involontairement après qu’on ait crié “halte”, ne sera pas accordé et ne sera pas non plus pénalisé. Continuer à se battre après “halte” est une infraction sévère! Les règles de courtoisies demandent à ce qu’on n’attaque pas un adversaire tombé au sol. Par contre, un coup léger et maitrisé sur l’adversaire à terre pour obtenir le point, est autorisé.
-Lors de la perte de lame, si le combattant empêche son adversaire de la reprendre (par exemple avec son corps ou sa lame), l'arme est perdue et le combattant peut être disqualifié (sauf si il a présenté une dague de combat avant la joute). Il va de soit que le Héraut entrera en lice à ce moment et demandera si il désire rendre la lame à son adversaire (les règles de courtoisie oblige la restitution de la lame).
- Pendant le tournoi il et interdit aux spectateurs ainsi qu’aux participants de se rendre dans la lice inoccupée (par exemple pour un combat d’exercice ou de démo) sans autorisation.
11. Le Campement:

a. Chaque participant (tournoyeur) qui désire venir planter une (ou plusieurs) tente y est autorisé si :
- Son matériel est correctement historique.
- Il a l’autorisation de la Fédé pour l’emplacement (en effet, toutes les sorties ne nous autorise pas chaque fois suffisamment de place).
b. Sont mis à disposition des différents tournoyeurs des tentes Fédé pour ceux qui n’en posséderaient pas afin qu’ils puissent s’y changer, se reposer et y mettre à l’abri leur matériel ; la tente et le matériel entreposé reste sous la responsabilité du dit tournoyeur en cas de dégradation, vol, … Si il y a plusieurs personnes partageant une tente, la responsabilité sera partagée.
c. Sont mis à la disposition des différents participants un vélum, des tables et bancs afin d’y partager repas et repos. Il est exigé de ne pas y laisser trainer le matériel militaire dessus et de respecter le prêt qui leur est fait.
d. Le tournoyeur aura toujours priorité à table pour se sustenter et se reposer avant et après la manche.
e. Chaque tournoyeur et participant est convié sous le vélum, à table, pour partager les repas ; étant donné le grand nombre de monde, nous demandons d’apporter votre propre chaise (banc-tabouret) pour laisser à tout le monde l’opportunité d’avoir une place assise à table. Si le nombre de place ne permet pas à tout le monde de manger en même temps assis, il vous est demandé de laisser la place après repas sans trainer, de respecter les règles de courtoisie et de bienséance.
f. Chaque tournoyeur et participant est convié sous le vélum, à table, pour partager les repas ; il est également invité à débarrasser la table de ses déchets et de sa vaisselle par respect pour les autres membres du groupe qui devraient prendre la place à table.
12. Les spectateurs :
Les spectateurs doivent toujours rester dans la zone de sécurité (càd hors de la lice), pour leur propre sécurité et celle des participants. D’aucune façon, ils ne peuvent intervenir dans les combats. Le support et les encouragements sont autorisés pour peu que soit utilisé un langage châtié et bienséant. Des gestes équivoques, des commentaires malsains, des insultes et/ou des mots grossiers, le jet d’objets d’herbes, de sable… sont interdits. Les spectateurs dont le comportement pourrait perturber la joute pourront se faire expulser par le Maréchal de Lice, le Bâtonnier, l’Arbitre ou le Hérault. Le respect de tous les participants de tout âge, qui ont envie de prendre du plaisir dans le tournoi sera le maître mot. En cas de conflit, La Fédération Belge d’Escrime Médiévale préfèrera toujours le dialogue avant les sanctions mais elle se réserve le droit de trancher le différent par quelque méthode que ce soit.


Dernière édition par le nocturne le Lun 13 Juin - 16:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 20
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Re: reglement 2014   Mer 5 Mar - 2:01

Lu, assimilé, adopté....

Par-contre il y a eu lors de la réunion l'acceptation des fauchons, je ne les vois pas dans le règlement.
Il avait été adopté également les coups à la nuque cela dit je suis content que ca ne soit plus le cas.
Je n'ai pas vu non plus le changement concernant les coups de bouclier ce qui m'amene à:

 
Citation :
Chaque tournoyeur se doit de porter une tenue médiévale militaire historique correcte de la période qu’il représente et ce pendant toute la durée du tournoi (horaire de l’organisateur). Les seules dérogations autorisées, pour des raisons de sécurité, sont : les mitons et le grillage sur le heaume (casque).

J'en déduis donc que les boucliers en metal type écu, pavois ne sont plus accepté? (Ca n'existe pas). Le pavois normand typique XII XIII pour les XIV?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.la-fede.be
le nocturne
Admin
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 15/09/2009
Localisation : awirs

MessageSujet: Re: reglement 2014   Mer 5 Mar - 23:15

Pour les fauchons,c'est considérée dans la catégorie épée courte,comme je l'ai dis a la réunion.
Pour le coup de bouclier en bois,avec la tranche,petit oubli de notre part.Mais c'etais pour voir si vous alliez le remarquer.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 20
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Re: reglement 2014   Jeu 6 Mar - 13:30

le nocturne a écrit:
Pour les fauchons,c'est considérée dans la catégorie épée courte,comme je l'ai dis a la réunion.
Pour le coup de bouclier en bois,avec la tranche,petit oubli de notre part.Mais c'etais pour voir si vous alliez le remarquer.

Les fauchons font entre 70 et 1m60 historiquement parlant m'sieur!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.la-fede.be
Tarquin de Chimay

avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 12/12/2009
Age : 28
Localisation : Rance ou Bruxelles

MessageSujet: Re: reglement 2014   Mar 11 Mar - 12:02

Donc coup de bouclier autorisé ou pas?

Et qu'entend-t-on par petite hache?
Revenir en haut Aller en bas
Thomas de Valduc

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 25/08/2010
Age : 39
Localisation : 1301 Bierges

MessageSujet: Re: reglement 2014   Mar 11 Mar - 14:49

Coups de bouclier authorisés et comptabilisés, oui, ça a été dit à la réunion. (1 point je crois?)

Petites haches, c'est vrai que c'est flou...

En ce qui concerne les fauchons, je savais pas qu'ils avaient été interdits un jour...!?
J'émets quand même une petite réserve par rapport aux fauchons prévus pour le full avec la lame en V (si vous voyez ce que je veux dire)

Pol, je dis ça suite au débat sur ton groupe "danger du combat med" qui parle d'un mec dont le casque s'est fendu. 
Je sors une phrase du contexte pour que tu vois à quoi je fais référence: " ...j'ai fais ce que je fais toujours mais sans connaitre l'impact des coups assénés par les armes de Behourt puisque jamais vue avant "....

Perso, je ne connais pas leur force d'impact. Pas que j'ai peur pour ma sécurité, mon casque est en 2mm.
Par contre, je crois que comme moi, personne n'a envie de se faire plier son armure gratuitement.
Du coup, j'attend de voir les marques qu'ils laissent, mais s'ils enfoncent les casques et les armures comme des canettes, faudra quand même être de bonne foi et éventuellement remettre ces modèles là en question...

Sinon pourquoi pas authoriser les masses à ailettes!?  lol! 
T'es d'accord avec moi?
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 20
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Re: reglement 2014   Mer 12 Mar - 16:32

Je vais suivre le règlement bien que je trouve certaines choses contestable, on autorise un bras armé pas histo mais pas un fauchon histo plus long qu'une épée courte. 
Pas de cohérence dans le règlement mais je m'y plie.

Pour les fauchons et c'est la que survient les limites de certaines pages sur Facebook c'est que l'impact d'une hache courte peut etre plus violente qu'un fauchon et si ce casque a été fendu (comme un autre percé lors de la mêlée d' Hélécine) c'est surtout parce que certains utilisent du matos en carton (Bayart, Armae, biffer les mentions inutiles). Lorsque le casque de merde de nain dja a été percé par une hache évidé de moins de 800 grammes c'est parce que monsieur n'a pas daigné comprendre que meme le coup le moins violent au monde allait percer la daube qu'il avait.

Pour la page en question:

Pas de photo du casque
Personne ne connait le forgeron
Personne ne sait quel type de fauchons a été utilisé (il en existe une 40ène)

Bref ca ne se base sur rien de solide.

En tout cas je n'ai jamais défoncé le casque de qui que ce soit. Le fauchon a été utilisé en 2010, 2011 sous l’appellation "fauchard" ici à la fédé et je ne pense pas qu'il y ait eu de blessés, le fauchon n'a par ailleurs jamais été interdit non plus. Nos fauchons n'ont jamais fendu de casque jusqu'à présent, maintenant celui qui prend du cold steel bas de gamme doit prendre ses responsabilités et c'est aux arbitres de faire leur taff. 

Ce n'est pas parce qu'on met une grille sur une visière et qu'un casque parait solide qu'il l'est, hors aussi loin que je puisse me souvenir, aucun casque n'a jamais été réellement controlé sur la solidité et son épaisseur (Suffit de reprendre Corroy ou un des combattants avait un casque limite en alu et il a bien failli y passer).

Bref, si le casque est apte au combat et pas acheté chez le revendeur indien du coin
Si l'arme correspond aux règles de sécurité
Si la vérification est faite (un pied à coulisse je pense que ca se trouve partout)
Et si la maîtrise est respectée

Je ne vois pas ou se trouve le problème. En fait, dés le moment ou les règles sont en application il n'y en a pas. Le choix reste à celui qui décide ou pas de se mettre en danger en voulant du 1.2, 1.5. En tout cas je ne pense pas qu'il y ait grand chose à redire sur notre maitrise (dragon) et si nous jugeons les fauchons dangereux, nous n'attendrons pas la décision de la fédé pour ne plus les utiliser. Cela dit ca a été testé dans d'autres tournois et à part une nouvelle fois ceux qui ont acheté de la merde, personne n'a jamais eu de problème (cf la vidéo sur mon facebook ou je teste les casques vendu "battle ready" et qui sont en fait dangereux).


Dernière édition par Admin le Mer 12 Mar - 16:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.la-fede.be
Admin
Admin


Messages : 20
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Re: reglement 2014   Mer 12 Mar - 16:33

Yves verrouille le sujet, si quelqu'un a envie de le poursuivre il peut toujours créer le sujet dans la taverne :

http://lafede.forum-actif.net/f8-taverne-du-coin
Revenir en haut Aller en bas
http://www.la-fede.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: reglement 2014   

Revenir en haut Aller en bas
 
reglement 2014
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit reglement délire
» securitas a l'hetique ect ect....(attention au reglement)
» REGLEMENT du Forum d'UFO INVESTIGATIONS-MOVIES
» signons pour que la santé mentale devienne grande cause 2014
» Chorales - Etat des lieux 2012/2013/2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Fédération Belge d'Escrime Médiévale :: La fédération :: Bienvenue et règlement-
Sauter vers: